Vous avez une question ? Contactez nous au 02 31 07 32 57
Mis à jour le 16/09/2019

Faut-il passer par un professionnel pour vendre son bien immobilier ?

null

La vente d’un bien immobilier n’est pas de tout repos ! Il faut faire de la publicité, savoir où la publier, rechercher des acheteurs, organiser et gérer les visites, commander les diagnostics, suivre les démarches financières des clients… Autant d’obstacles qui peuvent remettre en cause votre transaction. Ainsi, des professionnels peuvent être là pour vous accompagner, nous faisons le point sur leur métier.

Qu’est-ce qu’un agent immobilier ?

Le métier d’agent immobilier est très réglementé.
Pour accéder à cette profession, il faut justifier d’un diplôme ou d’années de pratique dans le secteur.
Tout agent immobilier doit également avoir une garantie financière d’un montant cohérent avec ses activités et une assurance risque civil professionnel.

La carte professionnelle d’agent immobilier (appelée carte T) est délivrée par la chambre de commerce et d’industrie.

Ce professionnel est un mandataire agissant pour le compte du vendeur.  Ainsi, le mandat qui le régit doit impérativement être écrit et doit comporter les éléments suivants :

  • L’identité du vendeur
  • La désignation du bien et son prix
  • Les références et coordonnées de l’agent immobilier
  • Les conditions de maniement des fonds et reddition des comptes
  • La durée du mandat  
Il existe 2 types de mandat : exclusif et simple.

Le mandat exclusif :

Le vendeur confie à l’agent immobilier l’exclusivité de la vente. C’est-à-dire qu’il sera le seul à pouvoir proposer le bien à la vente. Ceci permet ainsi au professionnel
de pouvoir effectué son travail de manière beaucoup plus optimisée.

La durée de ce mandat est généralement limitée à 3 mois. Passé ce délai, il peut être dénoncé à tout moment par chacune des parties par lettre recommandé avec accusé de réception, sous réserve du respect d’un préavis de 15 jours minimum.  A défaut de résiliation il est automatiquement reconduit par période d’1 mois.

Le mandat simple :

L’agent immobilier n’a pas d’exclusivité, le propriétaire reste donc libre de conclure la vente avec d’autres agents.
Si le propriétaire vend par ses propres soins il ne doit pas de rémunération aux agents en revanche il a l’obligation de communiquer le nom de son acquéreur.

Les obligations de l’agent immobilier :

Elles sont définies dans le mandat. 

La recherche de l’acquéreur :

Il s’agit de l’obligation principale pour l’agent immobilier. Contrairement au propriétaire, il dispose de moyens de communication importants ce qui permet
une très bonne diffusion du bien, et surtout d’un vivier de candidats acquéreurs ce qui permet de traiter très rapidement la vente du bien.

L’obligation d’information et de conseil :

L'agent immobilier a une obligation d’information des parties sur toutes les implications et conséquences de l’acte de vente, mais aussi sur la procédure à suivre.

Enfin il a une mission importante d’assistance et de conseil auprès de son client vendeur particulièrement en cas de pluralité de proposition (la plus chère n’étant
pas nécessairement la meilleure…), ou lorsqu’il s’agit de fixer le prix de vente du bien.

La rémunération de l’agent immobilier :

La rémunération de l’agent est une commission calculée sur le prix de vente du bien immobilier. Cette commission est versée lors de la conclusion définitive de la vente. Le pourcentage de cette commission est libre.

Enfin, c’est le mandat qui précise qui aura la charge de cette commission : l’acheteur, le vendeur ou les deux.